Comment assurer sa voiture sans permis ?

Les assurances destinées aux voitures sans permis

Comme toute voiture, une souscription à une assurance est obligatoire avec une voiture sans permis même si elle se présente comme étant une automobile sans permis avec moins de risques. En ce qui concerne le prix de l’assurance, celui des voiturettes sans permis est abordable par rapport aux voitures traditionnelles, car les dégâts sont moins graves et les vols sont rares. Deux formules se présentent pour les voitures sans permis en matière d’assurance, le tiers et le tous risques.  Il revient au conducteur de choisir la formule qui lui convient, en fonction de son budget et de la protection dont il a besoin. Le tiers est le minimum légal en assurance, car il ne tient compte que de deux responsabilités. Dans cette option, le conducteur bénéficie de la protection de son assureur en cas de responsabilité civile et en cas de défense pénale ou de recours suite à un accident. Le tous risques est plus cher, toutefois, en plus de ce que le conducteur reçoit comme protection dans la formule au tiers, il aura la garanti d’être assuré en cas de bris de glace, de vol, d’incendie, de dommages par collision et de dommages par tous accidents. La formule tous risques est conseillée pour les autos sans permis, elle permet une couverture des dommages, quelle que soit la place du conducteur, responsable ou non.

Pourquoi choisir une voiture voiturette sans permis ?

Ces dernières années, les voitures sans permis occupent une place de plus en plus importante et nombreux sont les automobilistes qui la choisissent afin de se déplacer facilement. Une voiture sans permis ou une voiturette est une automobile qui par la puissance de son moteur ne requiert pas obligatoirement un permis de conduire.
Elle est destinée pour une conduite de courte distance. Le plus puissant moteur classé dans la catégorie de voiturette est de 5 CV avec 8 cylindres. La conduite d’une voiture sans permis est destinée aux jeunes, aux moins jeunes ou encore pour les conducteurs résiliés. Dans les villes, l’utilisation de ces voitures permet de rouler à une vitesse de 50 km par heure, ce qui permet au conducteur de profiter pleinement de sa conduite. Elle se faufile aisément partout et pour le souci de stationnement, elle est l’idéal étant donné qu’elle ne demande qu’une petite place, deux fois moins gênante qu’une voiture. Une voiturette est abordable et reste une grande alliée pour les courses en ville, toutefois elle est soumise à une règlementation obligatoire en matière d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *